Déclaration S3I au CE I2S

Lors du CE SSG Vincent Paris a déclaré devant cette instance qu’il désirerait que les nouvelles mandatures se déroulent dans un climat social apaisé et serein.

A l’issue de cette déclaration nous aurions pu adhérer à ce message d’espoir, malheureusement la réalité que nous vivons est autre et ne prend pas le chemin de cette paix sociale tant espérée.

Nous avons appris la fin du télétravail qui était prévue de longue date pour le 31 décembre 2016, la direction aurait pu proroger et étendre cet accord si cher aux salariés, et bien non, rien de tout cela, au contraire.

L’entreprise démarre des négociations, et à quel niveau ? Bien évidemment pas au niveau de I2S où nous sommes représentatifs en tant que second syndicat, mais au niveau de l’UES où elle sait qu’elle n’aura que peu de contestation.

Pour rappel, jusqu’à présent les négociations se faisaient au niveau des entreprises, là encore un exemple de dialogue social apaisé façon Sopra Steria où l’on recherche encore et encore les meilleurs interlocuteurs dans l’espoir d’avoir un accord unilatéralement gagnant pour l’employeur.

Sachez que nous n’accepterons pas ces options et décisions prises afin qu’un bon nombre d’électeurs qui nous ont fait confiance se voient privés de ces négociations. Et nous agirons afin qu’ils soient toutes et tous représentés dans les futurs accords qui les concernent.

Vous voulez un climat social apaisé ? Alors il est temps de reprendre le chemin du dialogue social. Vous ne pouvez pas choisir indéfiniment les interlocuteurs qui vous servent le mieux !

Si vous ne choisissez pas ce chemin du dialogue, sachez que forts du soutien des salariés nous continuerons à lutter pour préserver leurs droits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *